Contrôleur technique Automobile VL

Le métier réglementé de contrôleur technique des véhicules légers (jusqu'à 3,5 tonnes) était réservé aux personnes ayant déjà une formation technique de la Maintenance Automobile. Cette exigence réglementaire a été assouplie en 2011 avec l'acceptation d'un diplôme de niveau IV (Bac professionnel, ...) de certaines filières professionnelles. Depuis le 1 janvier 2018, la directive européenne 2014/45/UE a défini les exigences minimales suivantes:

1 - Compétences

Le candidat inspecteur doit avoir des connaissances certifiées en matière routiers dans les domaines suivants:

- mécanique

- dynamique

- dynamique des véhicules

- moteurs à combustion

- matériaux et transformation des matériaux

- électronique

- électricité

- composants électroniques des véhicules

- applications informatiques

Il est précisé dans l'annexe IV de la directive que la formation ou l'examen doit au minimun porter sur les points suivants:

- Technique automobile (systèmes de freinage, systèmes de direction, champs de vision, installations et équipements d'éclairage, composants électroniques, essieux, roues et pneumatiques, châssis et carrosserie, nuisances et émissions, exigences supplémentaires pour les véhicules spéciaux)

- Méthodes d'essai

- Appréciation des défaillances

- Exigences légales applicables concernant le contrôle technique

- Dispositions administratives relatives à la réception, à l'immatriculation et au contrôle technique des véhicules

- Applications informatiques relatives au contrôle et à l'administration

A partir de ces exigences chaque état membre de l'Union européenne doit réaliser un contenu de formation conforme à la directive.

En France, chaque organisme de formation doit présenter à une commission le contenu de ses modules de formation. Si le programme est conforme, le programme de formation est agréé pour une durée de 2 ans. Il existe des différences de contenu entre les formations agréées.

Il a fallu attendre la mise en place de cette directive pour obtenir un référentiel de formation le 29 juin 2017.

Voici la liste des organismes de formation agréés au 2 mars 2018:

- AFPA & centres associés ............... Titre professionnel de contrôleur VL de niveau IV

- ANFA  ........................... CQP de contrôleurs techniques VL & PL de niveau IV

- Autodidact

- Lycée des Métiers Camille du Gast (Chalon sur Saône)

- Lycée Frédéric Mistral (Marseille)

- Lycée polyvalent Le Mans Sud

- Lycée Technique La Briquerie (Thionville)

- Secta Autosur

- SGS Automotive

 Les conditions d'admission à la Formation agréée de contrôleur technique VL sont fixées par l'Arrêté du 28 juin 1991 modifié par l'arrêté du 4 septembre 2017 avec l'article 10. L'annexe IV est intitulée "Qualification des contrôleurs et des exploitants et exigences relatives aux organismes de formation et aux formateurs".

 - Qualification préalable à l'entrée en formation de contrôleur technique VL:

Le candidat justifie d'une des qualifications visées ci-dessous:

- un diplôme de niveau IV du ministère de l'Education Nationale (bac professionnel de Maintenance des véhicules option voitures particulières ou Bac professionnel de Maintenance des véhicules option véhicules industriels ou véhicules de transport routier) ou un diplôme équivalent de niveau IV par rapport au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP).

- un diplôme de niveau III du ministère de l'Education Nationale (diplôme d'expert en automobile ou Brevet de technicien supérieur après-vente automobile option véhicules particuliers ou Brevet de technicien supérieur après-vente automobile option véhicules industriels) ou un diplôme niveau III vis-à-vis du Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP).

Le candidat peut entrer directement en formation sur le contenu du référentiel de contrôleur technique automobile VL.

Le candidat ne justifie pas d'une des qualifications ci-dessus:

Le candidat devra être positionné par rapport à son niveau de connaissance sur les contenus exigés par la directive européenne. Cette étape de positionnement se réalise au préalable à son entrée en formation par l'organisme de formation agréé. Une fois cette étape réalisée, l'organisme de formation propose un parcours de formation dans son cursus de mise à niveau soit au niveau d'un titre (AFPA & centres associés) soit d'un CQP (ANFA). En fonction du résultat de cette évaluation, il est proposé au candidat un parcours de formation individualisé ou la totalité des modules.

Au terme de cette action de formation, une évaluation est réalisée pour valider l'acquisition du niveau IV à atteindre pour chacun des modules. La réussite de tous les modules de la mise à niveau permet de suivre la formation spécifique au contrôle technique automobile VL.

Durée de la formation de contrôleur technique automobile VL:

Cette durée est variable en fonction des organismes de formation. Pour l'étape de la mise à niveau, il faut compter environ 455 h de cours théoriques. Pour l'étape de la formation au contrôle technique VL, les textes réglementaires fixent à une durée minimum de 315 h. Après chaque organisme de formation peut adapter sa durée de formation agréée par rapport au niveau de ses candidats sur son bassin d'emploi.

Au cours de la formation au contrôle technique, il est spécifié une période en centre de contrôle d'au moins 70 heures. L'organisme de formation doit au préalable organiser une évaluation pour certifier que le formé a le niveau des connaissances requis. L'organisme de formation agréé délivre une attestation avec le statut "contrôleur stagiaire". Au cours de la période en centre de contrôle, le contrôleur stagiaire assiste à des opérations de contrôle sur la chaîne.

16 Nouvelle Chaine Pedagogique

Au niveau réglementaire, il est prévu des dispositions pour le maintien de la qualification des contrôleurs.

Chaque année civile, le contrôleur doit suivre une formation d'au moins 20 h avec une évaluation satisfaisante et il doit justifier la réalisation d'au moins 300 contrôles périodiques. Au cours de sa 1ère année de contrôleur en poste de travail, le contrôleur sera audité puis tous les 2 ans.

CENTRE DE FORMATION DE CONTROLE TECHNIQUE AUTOMOBILE AGREE

L'atelier pédagogique doit être équipé d'une chaîne de contrôle réglementaire avec la liaison OTC LAN. Le renouvellement de l'équipement est lié à l'évolution réglementaire.Au niveau du TSP, il peut être remplacé par une tablette.

16 Nouvelle Chaine CT

L'implantation de la chaîne de contrôle doit respecter la chronologie des différentes zones de contrôle comme dans un vrai centre. Ainsi, le formé apprend la méthodologie à mettre en œuvre en situation.

Au niveau du traitement des non-conformités détectées, le formé doit mettre en œuvre les différentes procédures du système Qualité. Actuellement, un certain nombre de centres de formation ont des conventions de partenariat avec les principaux réseaux comme SGS et Dekra. Ainsi, le formé utilise les classeurs (en ligne et physique) du système Qualité d'un réseau.

Cette pratique contribue au cours de sa formation, à apprendre les principales procédures à mettre en œuvre et à traiter les non-conformités relevées. Il renseigne en ligne les imprimés qualité du centre, puis il réalise l'ensemble des démarchés pour traiter la non-conformité relevée.

12 Biblio Qualite Audits

Une formation individualisée en informatique permet à chaque formé la maîtrise de l'outil informatique. La réception des données de l'OTC, la saisie du certificat d'immatriculation, la saisie des informations liées à la facturation, la transmission des éléments d'identification du véhicule aux bancs de mesure, ... la réception des données au PC, le contrôle du futur PV de contrôle, l'édition du proces verbal (PV) et de la facture, .. sont des tâches quotidiennes du contrôleur. Le partenariat avec un réseau permet de bénéficier du logiciel de contrôle technique utilisé dans ses centres de contrôle. Par exemple, chez SGS, le logiciel s'appelle Adelsoft.

12SchemaLiaisonPCReseauOTC TSP

Si le contrôleur veut s'assurer d'une information réglementaire ou technique, il doit consulter les différentes sources d'information (intranet du Réseau, site de l'OTC, ...). Il réalise toutes les transmissions réglementaires entre le PC et les différents appareils de mesure de la chaîne de contrôle (bancs de freinage-suspension, pollution, réglephare, .. et TSP).

12LiaisonBancFreinagePC

 EMPLOI

Les principaux réseaux et les centres indépendants de contrôle technique VL en France emploient environ 12.600 contrôleurs agréés dans les 6.347 centres CTVL.

Le groupe SGS Automotive possède les réseaux Sécuritest et Autosécurité. Le groupe Dekra Automotive possède les réseaux Dekra, Norisko et Autocontrole. Ces deux réseaux détiennent environ + 65 % des centres en France. Les centres affiliés à un réseau représentent + 85 % de la profession.

12Logo Reseaux

Au niveau de la rémunération, elle est fonction du bassin d'emploi, il existe des importants écarts entre le salaire d'un contrôleur agréé VL dans un bassin d'emploi saturé par un grand nombre de contrôleurs disponibles et un bassin d'emploi situé en Savoie et Haute Savoie en pénurie.

La mobilité géographique est un excellent moyen pour obtenir une rémunération motivante.

L'expérience et l'implication dans les fonctions liées au fonctionnement d'un centre contribuent à augmenter son salaire.

Modification des échelons de contrôleur technique
Afin de tenir compte de la nouvelle réglementation du contrôle technique, entrée en vigueur en mai 2018, la mise à jour semestrielle des certifications et des qualifications professionnelles a donné lieu à une revalorisation de la filière Contrôle technique. Ainsi :
• Les contrôleurs techniques actuellement classés à l’échelon 6 (VL/PL) devront être positionnés sur l’échelon 9 au plus tard le 1er juillet 2020,
Les contrôleurs embauchés dès à présent (et rétroactivement depuis le 1er juillet 2018) accèdent automatiquement à l’échelon 9,
Tous les contrôleurs techniques confirmés (VL/PL) embauchés dès à présent (et rétroactivement depuis le 1er juillet 2018) doivent être positionnés sur l’échelon 12.

Evolution professionnelle

Le controleur expérimenté impliqué dans un centre de contrôle agréé qui maîtrise les différentes procédures du système Qualité et qui assume la responsabilité de l'équipement de la chaîne de contrôle, peut devenir Chef de centre s'il a la fibre commerciale.

A+

Lu 2286 fois
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Dernière modification le dimanche, 19 août 2018 16:26
Plus dans cette catégorie : Automobile, une filière d'avenir »
Template Settings

Color

For each color, the params below will give default values
Black Blue Brow Green Cyan

Body

Background Color
Text Color
Layout Style
Select menu
Google Font
Body Font-size
Body Font-family